Qu’est-ce que « l’Internet des Imprimantes »?

L’« Internet des Objets » fait beaucoup parler de lui, et il n’a pas fini, surtout dans certains domaines commerciaux où il pourrait avoir un impact considérable. Le sentiment général est que l’IdO changera, sur le long terme, les règles du jeu dans de nombreux secteurs, et nous sommes entièrement d’accord avec cette vision des choses.

La question est : cela s’appliquera-t-il également aux imprimantes ?

Le but de cet article est donc d’essayer d’expliquer ce qui se passe lorsque l’on remplace le mot « Objets » par le mot « Imprimantes » et que l’on applique les paradigmes qui sont définis comme les normes pour l’IdO au commerce des imprimantes. Pour ce faire, nous allons tenter de répondre aux questions suivantes :

  • L’Internet des Imprimantes a-t-il un sens d’un point de vue commercial ?
  • Quel outil technologique est-il nécessaire / disponible ?
  • Qui en bénéficiera à terme ?

Commençons par une définition : « L’Internet des Objets (IdO) est le réseau d’objets physiques qui contient une technologie intégrée pour communiquer et détecter ou interagir avec leurs états internes ou l’environnement externe. » (Gartner)

Les implications de ce paradigme peuvent être largement différentes, en fonction du type d’« Objets » pris en compte. Par exemple, n’importe qui peut installer une station météo Netatmo avec un capteur de pluie dans son jardin et créer une recette IFTTT qui, lorsqu’il commence à pleuvoir, coupe le système d’arrosage du jardin, change la couleur des lampes Hue et lui envoie un message l’avertissant que tout ce qu’il a laissé à l’extérieur va être mouillé. La vie est un peu plus confortable de nos jours, mais cela ne constitue pas une grande valeur commerciale.

Si nous appliquons le concept IdO à un processus commercial, nous verrons très probablement des améliorations et des bénéfices tangibles importants ; c’est parce que dans un environnement basé sur l’IdO, l’interaction humaine et par conséquent la friction élevée, la perte de temps et le coût élevé sont réduits presque à néant.

Voici le point clé. L’IdO est une formidable opportunité pour améliorer les processus commerciaux car il permet l’interaction machine-machine : la transition d’un processus manuel, humain, lent et sujet aux erreurs, à un processus M2M automatique, peut transformer un problème coûteux en une solution rentable.

Qu’en est-il des Imprimantes ?

Les Imprimantes sont de très bons candidats pour l’IdO, pour de nombreuses raisons :

Elles consomment beaucoup – Les Toners, Cartouches, le Papier, l’électricité coûtent très souvent beaucoup plus cher que le dispositif lui-même ; quelqu’un (l’utilisateur, le fournisseur de services, le responsable de la flotte ou toute autre partie prenante) paie pour eux, et il y a habituellement beaucoup de place pour l’amélioration des coûts (et de la marge).

Elles gaspillent beaucoup – Une partie importante de la consommation de Papier et de Toner d’une imprimante est gaspillée, pour de nombreuses raisons, dont la plupart sont t incontrôlables.

Elles nécessitent beaucoup de maintenance – Vous pouvez utiliser un PC ou un serveur pendant de nombreuses années sans jamais avoir besoin de l’ouvrir ou de le faire vérifier par un technicien; en revanche, votre imprimante a besoin d’un flot constant de remplacements de consommables et d’une activité de maintenance fréquente ; plus vous imprimez, plus vous devez vous en occuper.

Elles ont beaucoup de capteurs – Une imprimante peut vous dire combien de milligrammes d’Encre/Toner il reste, à quel endroit exact il y a un bourrage papier, combien de feuilles elle a imprimé pour chaque format de papier dans sa vie et beaucoup d’autres informations. Vous pouvez donc tout savoir sur vos imprimantes – vous devez juste poser les bonnes questions !

Elles sont connectées – Toutes les imprimantes professionnelles ont maintenant un port réseau, et la plupart sont connectées à un réseau Internet ; il existe des centaines de millions de dispositifs d’impression dans le monde qui sont déjà connectés à Internet et prêts pour l’IdO.

Pour résumer : Les imprimantes sont parfaites pour l’interaction M2M, puisqu’elles peuvent apporter de la valeur ajoutée grâce au contrôle et à l’automatisation, plus que tout autre « Objet » ne pourrait le faire.

Mais, pour ce faire, vous avez besoin de technologie supplémentaire…

Les imprimantes réseau utilisent un protocole logiciel commun, appelé SNMP (Protocole simple de Gestion de Réseau), qui vous permet de leur poser  des « questions » basées sur un langage standard. Le SNMP est un protocole standard en règle générale, mais chaque fabricant d’imprimante adopte un dialecte spécifique (les « MIB privées »), rendant la vie des développeurs de logiciel de suivi extrêmement difficile.

Le premier outil technologique nécessaire est un logiciel de Collecte de Données capable de questionner les imprimantes de toutes les marques et modèles possibles, et d’obtenir des réponses détaillées, correctes et cohérentes en provenance de leurs capteurs.

Ensuite, vous avez besoin d’une plateforme de Base de données Cloud pour collecter, nettoyer et normaliser ces données, afin de les conserver et de les rendre disponibles pour les processus commerciaux. Vous pouvez peut-être conserver toutes ces données localement sur vos serveurs, mais si vous prévoyez de rassembler des données de plusieurs milliers (ou millions) de dispositifs, une approche plus sécurisée consiste il serait plus sûr de s’appuyer sur un service Cloud afin de garantir la flexibilité, la disponibilité et la sécurité.

Dernier point, mais pas le moindre, vous aimez probablement l’idée d’utiliser les données de l’imprimante dans vos applications. Pour chaque   environnement IdO, le mot magique est API (Interfaces de programmation applicatives), un ensemble d’appels standard qui permet à votre logiciel d’interagir directement avec la Base de Données du Cloud et enfin avec les Imprimantes. En utilisant les API, votre application peut avoir accès aux données provenant des Imprimantes (peu importe si elles sont des milliers), de la façon la plus simple et la plus immédiate qui soit, aussi bien pour l’utilisateur que pour le développeur.

Ces trois éléments (Collecte de Données, base de données sur Cloud et API) sont en fin de compte nécessaires pour l’Internet des Imprimantes : les développeurs de logiciel, les utilisateurs et les fournisseurs qui conçoivent ou utilisent des applications et des processus commerciaux visant à améliorer le coût et l’usage des Imprimantes, peuvent appliquer l’IdO à leur secteur.

La manière la plus simple et la plus rapide pour atteindre cet objectif est d’avoir recours à un service Cloud comme MPS Monitor, qui fournit les trois éléments susmentionnés à l’aide d’une plateforme unique et d’un modèle de licence SaaS flexible basé sur un abonnement permettant de réduire à presque zéro l’effort nécessaire afin de développer et d’intégrer un logiciel.

Qui peut bénéficier de cet Internet des Imprimantes ?

  • Les Clients peuvent être soulagés de leurs problèmes relatifs à l’achat de consommables, et peuvent tirer profit d’une diminution du gaspillage des consommables, d’une maintenance et d’une assistance plus performantes, d’une meilleure utilisation des ressources, d’un plus grand contrôle sur l’usage et la gestion des actifs.
  • Les fournisseurs et les fabricants peuvent profiter de l’amélioration des processus, de la baisse des coûts, de la fidélisation et du contentement de leurs clients, tout en obtenant de grandes quantités de données sur l’utilisation des imprimantes sur lesquelles réaliser des analyses et des prévisions afin d’améliorer leurs modèles commerciaux et de développer davantage de stratégies ciblées.
  • L’Environnement peut enfin bénéficier de l’élimination du gaspillage et de la réduction de la consommation de substances polluantes comme les toners ou un gaspillage inutile de papier. En outre, l’impact de la consommation de papier peut être compensé avec la reforestation PrintReleaf.

 

Nous croyons fermement qu’une stratégie claire sur l’utilisation de l’IdO sur les imprimantes, visant à améliorer les processus et à réduire les coûts, mènera au succès de toutes les parties prenantes et permettra d’augmenter les marges, le bonheur du client et l’empreinte environnementale.

Essayez MPS Monitor gratuitement sur votre flotte